Rencontre avec Marc Villemain

Publié: 18 avril 2019 par Lycée Simone Weil Conflans Sainte Honorine dans Filière Gestion Administration, Prix littéraire des lycéens, Vie du lycée

Dans le cadre du prix littéraire des lycéens d’Ile-de-France, les élèves de 1GA2 ont rencontré Marc Villemain, auteur du recueil de nouvelles Il y avait des rivières infranchissables.

dav

 

Après avoir étudié les nouvelles en classes (découvrez leur avis ici), les élèves, très curieux d’en savoir plus sur l’auteur et l’écriture du recueil, ont donc pu posé leurs nombreuses questions.

Il y avait des rivières infranchissables est un recueil de nouvelles mettant en scène des premiers amours d’enfance ou d’adolescence, où les héros ne sont jamais nommés, simplement désignés par « il » ou « elle ».

Son inspiration

Marc Villemain nous a expliqué que son inspiration pour ce livre lui est venu de sa nostalgie pour son adolescence et ses premiers amours. Il y a toujours quelque chose de vrai dans chaque nouvelle, il s’est inspiré de ses propres histoires, mais en a changé certains éléments.

Si les personnages des nouvelles n’ont pas de prénoms, c’est pour que le lecteur puisse imaginer ce qu’il veut et s’identifier plus facilement. D’ailleurs, il n’y a jamais de morale dans ses histoires, il préfère que le lecteur se fasse sa propre idée.

Le titre vient d’une chanson de Michel Jonasz intitulée « Je t’aime », dans laquelle il chante « entre mon cœur et mon âme, il y avait des rivières infranchissables ». Marc Villemain s’est dit que cette phrase correspondait très bien à ce que l’on ressent lors des premiers amours, et que c’était donc le titre parfait pour son recueil !

L’écriture

Marc Villemain a écrit son recueil au rythme d’une nouvelle par semaine, soit en treize semaines en tout. Il a ensuite proposé son recueil aux éditions Joëlle Losfeld qui, 48 heures plus tard, ont  accepté de le publier (mais ce cas est une exception, en général les auteurs doivent proposer leur livre à plusieurs éditeurs avant que l’un d’eux ne les publie).

 

Son parcours

Adolescent, Marc Villemain n’aimait pas lire, ni vraiment écrire. Il gribouillait seulement quelques paroles pour son groupe de rock. Ce n’est que plus tard, âgé d’une vingtaine d’année, qu’il a commencé à écrire quelques textes, cela lui a donné le goût de la littérature et de la lecture et il ne s’est plus jamais arrêté. Il a écrit son premier livre une dizaine d’année plus tard. Aujourd’hui, en plus de son activité d’écrivain, il est également éditeur. Il nous a expliqué que très peu d’auteurs pouvaient réellement vivre de la vente de leurs livres.

 

 

Il y avait des rivières infranchissables (dédicacé!) est bien sûr disponible au CDI du lycée, les élèves de 1ègre GA2 vous le conseille vivement !

sdr

 

Merci à beaucoup à Marc Villemain pour sa gentillesse et pour nous avoir montré qu’il n’y a pas besoin de lire ou d’écrire depuis tout petit pour aimer la littérature, on peut y prendre goût à n’importe quel âge !

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s