Archives de la catégorie ‘Filière électrotechnique’

Dans le cadre de l’accompagnement personnalisé, , nous avons travaillé sur les théories du complot. Voici celle que nous avons inventée :

La cantine en débat

Les élèves du lycée Simone Weil ont mis au jour un complot qui consiste à leur faire ingurgiter des substances chimiques pour qu’ils se sentent mal l’après-midi afin que les professeurs soient tranquilles.

La cible du complot, c’est les élèves insouciants, le coupable c’est les cuisiniers qui cuisinent des plats comme les pâtes à la carbonara, avec une sauce bien grasse et du bacon qui date de Mathusalem.

Ce complot a eu lieu depuis le début de l’année 2016 au lycée Simone Weil,  son objectif est d’empoisonner les élèves de ce lycée comme ça ils ne viennent pas en cours l’après midi et les professeurs sont tranquilles.

De ce fait, épuisée par le nombre de patients (multiplié par 10 en 3 mois), l’infirmière est sur le point de démissionner, par conséquent les élèves les plus intelligents  sont obligés d’aller manger au grec, mais la vie scolaire a fait exprès de programmer des emplois du temps ne laissant qu’une heure pour manger, pour que les élèves ne puissent pas échapper à cet empoisonnement .

Cet article est un appel a l’aide des élèves afin de faire entendre leurs revendication.  Mayday, mayday !

Dans le cadre de l’Accompagnement Personnalisé, nous avons travaillé sur les théories du complot. Voici celle que nous vous proposons :

En 1999 , le gouvernement a fait croire aux peuples que les ordinateurs allaient bugger et a demandé aux possesseurs d’ordinateurs de renvoyer l’ordinateur à leur fabricant pour les faire réparer.

Mais ceci était un subterfuge , en réalité le gouvernement a payé les fabricants de plusieurs millions d’euros pour mettre une puce qui a modifié la configuration de l’ordinateur afin de pouvoir contrôler le peuple et faire de la propagande pour que des millions de citoyens s’engagent dans l’armée. Cette propagande a pour but d’engager le maximum de soldats et de contrôler le monde entier avec une armée puissante.

Le gouvernement a effectué cette opération afin d’augmenter le nombre de militaires car le 22 février 1996 Jacques Chirac annonce la suspension du service militaire obligatoire pour les hommes de 18 ans. L’État utilise comme pendant la première et seconde guerre mondiale des affiches de propagande et des messages subliminaux qui incitent à s’engager sans que personne ne le voie !

Ils reçoivent plein de pubs qui redirige sur le site de l’armée et plein d’images sur lesquelles il y a écrit « Engagez vous ! ».

Pour conclure nous pouvons dire que le gouvernement manipulE les citoyens en modifiant les ordinateurs grâce au bug de l’année 2000 , il lance une grande campagne de propagande pour recruter le plus de citoyens dans l’armée car l’État est avide de puissance afin de diriger le monde en Dictature !

Deux élèves de 2TU et 2MELEC

Dans le cadre de l’Accompagnement Personnalisé, nous avons travaillé sur les théories du complot. Voici celle que nous vous proposons :

LE GOUVERNEMENT SECRET A MIS EN PLACE UNE  LIGUE SECRÈTE AFIN DE TRAFIQUER LES ELECTIONS EN FAVEUR DE TRUMP.

ILS ONT MIS EN PLACE UNE SURVEILLANCE SUR TOUT LE PAYS AFIN DE TROUVER TOUTE PERSONNE VOTANT POUR HILARY CLINTON.

UNE FOIS TROUVE, LE GOUVERNEMENT LES A ENDORMIS JUSQU’A  CE QUE LES ELECTIONS SE FINISSENT.

LE GOUVERNEMENT A POUR BUT D’ELIRE TRUMP EN VUE DE GARDER LE POUVOIR CAR TRUMP NE CONNAIT RIEN EN POLITIQUE.

 

Deux élèves de 2MELEC

Challenge sportif pour les élèves de 2MELEC Marine

Publié: 13 octobre 2016 par Lycée Simone Weil Conflans Sainte Honorine dans ELEEC Marine, Filière électrotechnique

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les élèves de 2e Bac Pro Melec MN (bac pro en partenariat avec la Marine Nationale) participaient mercredi 12 octobre à un challenge sportif face aux élèves du lycée Louis Blériot de Trappes.

Bravo à tous pour cette belle journée !

Les élèves du Lycée Simone Weil ont terminé deuxième.

Nous continuons notre remontée dans le temps avec Xavier Pons, qui était également élève en Bac STI il y a dix ans. Il revient sur le chemin parcouru depuis qu’il a quitté le lycée.

Dans quelle filière étais-tu scolarisée au Lycée Simone Weil ?

Au lycée Simone Weil, j’ai fait la seconde ISI (Initiation aux Sciences de l’Ingénieur) puis la première et terminale STI (Sciences et Techniques Industrielles) Électrotechnique.

Quel a été ton parcours après le bac ?

Après le Bac obtenu au rattrapage, j’ai fait un BTS IRIS ( informatique et réseaux pour l’industrie et les services techniques, actuel BTS Systèmes numériques option Informatique et réseaux)  pour m’orienter vers l’informatique.

Suite à ces 2 années, j’ai fait une licence GRI (Gestionnaire des Ressources Informatiques, devenue la licence Administrateur Systèmes et Réseaux)    en alternance pour me spécialiser dans l’administration de système informatique.

Etant vraiment nul en anglais et grâce au visa PVT (Programme Vacances-Travail), je suis parti un an à Toronto, je le recommande à tout le monde !

Quel est ton métier aujourd’hui ?

Après 4 ans d’expérience, je suis aujourd’hui ingénieur de production dans l’informatique.

Est-ce que ton métier te plait ?

Oui, car la production informatique est un domaine assez vaste et surtout en pleine expansion du coup je peux choisir mes missions, c’est assez plaisant.

Est-ce le métier que tu prévoyais d’exercer lorsque tu étais au lycée ?

Au lycée je n’étais pas fixé sur mon future métier, j’ai fait mes choix petit à petit.

Que gardes-tu comme souvenir du lycée ?

J’ai le souvenir d’un groupe soudé qui s’entraidait et de quelque profs géniaux (Mme Rousseau, Mr Gouri et Mr Blot).

Pour finir, aurais-tu un conseil à donner aux élèves qui sont actuellement au Lycée Simone Weil ?

Mon conseil pour ceux qui ne savent pas ce qu’ils veulent faire plus tard est de rester motivé, de passer son diplôme et de voir petit à petit !

Merci Xavier de nous avoir fait partager ce beau parcours, ainsi qu’à M. Blot, qui nous a permis d’entrer de nouveau en contact !